Des posts tagués ‘jeux de machines à sous’

Scandale : les moines bouddhistes s’adonnent au poker et à l’alcool

En Corée du Sud, une vidéo postée sur Internet a provoqué l’indignation de la communauté entière. Dans cette vidéo on peut voir les moines bouddhistes qui jouent à des jeux de poker d’une manière très vulgaire, fumant des cigarettes et buvant de l’alcool. Pendant plusieurs heures, les huit hommes, qui apparaissent dans le film, violent tout simplement le code de conduite imposé par la religion bouddhiste.

Est-ce que la tentation pour le jeu d’argent est responsable de cela ?
La région Janseong doit supporter maintenant les regards indiscrets des voisins. On voit clairement huit moines bouddhistes qui participent à un jeu amusant et fou de poker, des cigarettes et des bouteilles d’alcool en abondance. On dit que les moines auraient dépensé plusieurs milliers d’euros en une seule nuit ! Cette démonstration d’excès va mener vers des sanctions sévères, parce que la communauté du sage Bouddha ne tolère pas telles choses interdites – en fait, comme toutes les autres religions qui considèrent l’excès un péché.

Les huit moines, qui ont été attirés par le jeu de hasard, le tabac et l’alcool, risquent maintenant de perdre leur statut. Non seulement les enseignements religieux, mais aussi le gouvernement a le droit de s’impliquer dans cette terrible situation. Il faut savoir qu’en  Corée du Sud, les jeux de casino ne sont pas acceptés que dans les zones touristiques. Il est donc strictement interdite la pratique de jeux de casino comme le poker, le black jack ou les machines à sous en dehors de ces zones.

Les moines en dehors de la loi
Parmi les huit moines avec ce comportement intolérable, six faisaient partie de la Commission représentant de l’ordre Jogye. Ils ont décidé de quitter leurs attributions, étant conscients de la gravité de leurs actes. Si des sanctions qu’ils auront à supporter sont encore inconnues, il est clair que la Corée du Sud n’est pas un pays tellement facile de pardonner les erreurs.

Après le cas des prêtres orthodoxes et anglicanes américains, qui pariaient de l’argent aux jeux de machines à sous, les moines bouddhistes sud-coréens semblent démontrer une nouvelle fois que les êtres humains restent certainement extrêmement faibles, indépendamment de l’attachement à la religion à laquelle ils appartiennent.

Un suicide à cause des machines à sous à Moscou

Le suicide d’un moscovite ne fait que renforcer la position récente de Vladimir Poutine : les machines à sous ne font pas partie des grandes villes de la Russie et de Moscou en particulier. Ces jeux de hasard se trouvent dans des salles de jeux d’argent dans tous les coins de Moscou. La principale raison pour la position de Poutine est que la Russie n’a pas de programmes d’aide pour ceux qui sont affectés par la dépendance au jeu et cela vient de perdre le contrôle. Oleg est seulement l’un des citoyens malchanceux.

Oleg souffrait d’une grave dépendance au jeu, mais il a réussi à cacher ça de sa femme et sa famille. Au cours de la dernière année, Oleg avait connu plusieurs et graves pertes dans les jeux de machines à sous, mais il y revenait toujours ; par ailleurs, il s’endettait de plus en plus. Au moment de son suicide, on dit qu’Oleg a perdu 500 mille roubles (presque 13000 euros) à ce type de jeu de casino. Sa femme a essayé de calculer sa perte à partir des notes qu’il a laissées dans les poches de ses vêtements.

Oleg s’est tiré une balle dans la tête. Même s’il a été immédiatement transporté à l’hôpital, ses blessures étaient trop graves et il est décédé deux heures plus tard.

La mort de cet homme apporte le fait que la situation des jeux de hasard à Moscou est simplement hors de contrôle. Sans un système de soutien mis en place pour aider les gens qui souffrent de la dépendance au jeu, ce malheureux événement peut se répéter.

Heureusement, Vladimir Poutine a dit qu’il prendra toutes les mesures nécessaires pour combattre ce type de dépendance qui affecte les gens de plus en plus.