Des posts tagués ‘poker’

Quels sont les casinos gratuits sur Facebook

Depuis le premier casino en ligne dans les années 90, les jeux de casino ont pris d’assaut le monde du jeu. Aujourd’hui, il y a plus de 2000 différents types de casinos, salles de poker, salles de bingo et autres sites de jeux de hasard qui sont accessibles à toute personne disposant d’une connexion Internet et d’un périphérique à utiliser. Non seulement on peut jouer sur un ordinateur, que ce soit portable ou PC, mais grâce aux progrès technologiques on peut jouer à tous les dispositifs qui ont une connexion Internet, tels que les téléphones mobiles et les tablettes.

Un domaine particulier, qui est devenu extrêmement populaire, est représenté par les casinos gratuits sur Facebook. Les aspects sociaux de l’Internet sont très populaires et le Facebook représente une excellente façon d’interagir avec vos amis pendant le jeu d’argent. Il y a des millions de personnes sur Facebook et une variété de jeux de casino gratuit à choisir comme les machines à sous, la roulette, le bingo, le black jack, le vidéo poker et le poker.

Un autre bonus majeur pour ce type de format est que bien souvent vous ne pouvez pas jouer pour de l’argent, parce qu’il est illégal aux États-Unis et non seulement là, mais vous pouvez toujours jouer avec  des crédits et sur certains sites vous pouvez les recueillir sous la forme de diverses récompenses.

Comme un casino en ligne normal, lorsque vous vous connectez pour la première fois à ces types de sites de jeux sur Facebook, vous obtenez un certain nombre de crédits pour commencer. Après avoir terminé les crédits, les gens ont souvent la possibilité d’en acheter plus ou par les différentes  promotions ils peuvent obtenir des crédits. Par exemple, vous pouvez obtenir un certain nombre de crédits gratuits pour une inscription à un abonnement Netflix ou pour joindre l’un des nombreux clubs de films. Vous pouvez également gagner des crédits en participant à une enquête particulière ou faisant un certain type de réexamen de certains produits.


Scandale : les moines bouddhistes s’adonnent au poker et à l’alcool

En Corée du Sud, une vidéo postée sur Internet a provoqué l’indignation de la communauté entière. Dans cette vidéo on peut voir les moines bouddhistes qui jouent à des jeux de poker d’une manière très vulgaire, fumant des cigarettes et buvant de l’alcool. Pendant plusieurs heures, les huit hommes, qui apparaissent dans le film, violent tout simplement le code de conduite imposé par la religion bouddhiste.

Est-ce que la tentation pour le jeu d’argent est responsable de cela ?
La région Janseong doit supporter maintenant les regards indiscrets des voisins. On voit clairement huit moines bouddhistes qui participent à un jeu amusant et fou de poker, des cigarettes et des bouteilles d’alcool en abondance. On dit que les moines auraient dépensé plusieurs milliers d’euros en une seule nuit ! Cette démonstration d’excès va mener vers des sanctions sévères, parce que la communauté du sage Bouddha ne tolère pas telles choses interdites – en fait, comme toutes les autres religions qui considèrent l’excès un péché.

Les huit moines, qui ont été attirés par le jeu de hasard, le tabac et l’alcool, risquent maintenant de perdre leur statut. Non seulement les enseignements religieux, mais aussi le gouvernement a le droit de s’impliquer dans cette terrible situation. Il faut savoir qu’en  Corée du Sud, les jeux de casino ne sont pas acceptés que dans les zones touristiques. Il est donc strictement interdite la pratique de jeux de casino comme le poker, le black jack ou les machines à sous en dehors de ces zones.

Les moines en dehors de la loi
Parmi les huit moines avec ce comportement intolérable, six faisaient partie de la Commission représentant de l’ordre Jogye. Ils ont décidé de quitter leurs attributions, étant conscients de la gravité de leurs actes. Si des sanctions qu’ils auront à supporter sont encore inconnues, il est clair que la Corée du Sud n’est pas un pays tellement facile de pardonner les erreurs.

Après le cas des prêtres orthodoxes et anglicanes américains, qui pariaient de l’argent aux jeux de machines à sous, les moines bouddhistes sud-coréens semblent démontrer une nouvelle fois que les êtres humains restent certainement extrêmement faibles, indépendamment de l’attachement à la religion à laquelle ils appartiennent.

Les fabricants de machines à sous ne sont pas les seuls qui lancent des casinos de jeux gratuits

Les entreprises de casino MGM Resorts et Caesars Entertainment Corp. et le géant des machines à sous, International Game Technology, investissent dans un nombre croissant de casinos gratuits, comme il est détaillé dans le Las Vegas Review-Journal.

Certains de nouveaux casinos de jeux gratuits ne sont pas connectés à aucun casino terrestre ou titulaire d’une licence de jeu de Nevada.

RocketFrog a été développé par une équipe basée à Los Angeles et dirigée par Brett Calapp, qui est le cofondateur de Centaurus Games, un réseau de jeu par abonnement, qui a été vendu à PartyGaming en 2010. Calapp était également le président de Ultimate Blackjack Tour, qui a été retransmis par CBS.

Alors que le jeu sur RocketFrog est gratuit – et là il y a une opportunité pour les joueurs d’acheter des jetons virtuels pour les jeux de première qualité – le site offrira des possibilités de commandite pour les entreprises. Calapp dit qu’une entreprise pourrait parrainer des pages sur le site où les tables de jeu, les jeux de cartes, les jetons et les machines à sous porteraient le logo de l’entreprise.

Calapp dit aussi que Facebook fournit un large public de clients potentiels : « Il y a des centaines de millions d’utilisateurs intégrés ».
D’autres entreprises ont évité Facebook et elles ont créé des applications de jeux mobiles pour les smartphones et les ordinateurs tablettes.

U.S. Playing Cards, qui produit des marques telles que Bee et Bicycle, colabore avec Zeniz Mobile Social Casino, qui offre une variété de jeux de casino, y compris les machines à sous et le poker hold’em. Le téléchargement initial est gratuit, mais les joueurs peuvent acheter des jetons supplémentaires.

Le président Marc Hill d’U.S. Playing Cards a déclaré que le concept, qui a été récemment lancé, est similaire aux casinos en ligne présents sur Facebook. Au départ, l’idée est de créer la marque Zeniz.
« Nous avons besoin de donner aux consommateurs une raison de rester avec nous », a dit M. Hill.